Version anglaise Version française

NEWS

BLANCPAIN GT SERIES - ENDURANCE - BARCELONE BLANCPAIN GT SERIES - ENDURANCE - BARCELONE

BLANCPAIN GT SERIES - ENDURANCE - BARCELONE

AKKA-ASP et Raffaele Marciello Champions 2018 de la Blancpain GT Series ! Moisson de podiums et de titres à Barcelone...

 

Cet ultime rendez-vous 2018 de la Blancpain GT Series a permis au Team AKKA-ASP d’être sacré au classement par équipe et à Raffaele Marciello de décrocher la couronne chez les pilotes, deux semaines après son titre aux côtés de Michael Meadows en Sprint Cup. Le pilote italien termine aussi vice-champion de l’Endurance Cup, tout comme AKKA-ASP par équipe. Après le titre Silver Cup Sprint, Nico Bastian et Jack Manchester s’offrent la consécration au classement absolu de la Silver Cup (Sprint + Endurance) en montant encore une fois sur le podium de la catégorie en course. Quant à la paire Eric Debard - Fabien Barthez, après les honneurs en AM Cup (3ème de la course), elle termine troisième de la AM Cup Endurance. Sur la dernière course de la saison, l’équipage de la Mercedes-AMG #88 aura tout tenté pour réaliser le carton plein. Malgré tout, Raffaele Marciello, Daniel Juncadella et Tristan Vautier s’offrent la deuxième marche du podium après deux victoires consécutives en Catalogne, en 2016 et 2017. Une moisson de succès qui n’a pas manqué de ravir Jérôme Policand.

 

Traditionnellement, le dernier meeting de la saison se déroule sous le chaud soleil espagnol et plus précisément en Catalogne. Cette année encore, le circuit de Barcelone accueillait la finale de la Blancpain GT Series avec un programme de haut niveau pour un plateau des plus relevés avec pas moins de 52 voitures sur la grille…

 

Deux semaines après le sacre de l’équipage Raffaele Marciello et Michael Meadows en Blancpain GT Series Sprint Cup et celui de Nico Bastian et Jack Manchester en Blancpain GT Series Sprint Cup Silver Cup, le Team AKKA-ASP pouvait espérer continuer sur sa lancée en Espagne. Face à l’équipe française, la concurrence est féroce, tant par équipe que chez les pilotes qui ne se font aucun cadeau.

 

A l’heure des qualifications, chacun se concentre sur son objectif. La première séance, perturbée par un drapeau rouge, restitue un rythme haché ne permettant pas de s’exprimer pleinement. La deuxième, entrecoupée de drapeaux jaunes, d’un Full Course Yellow pour terminer par un drapeau rouge n’est pas de meilleure qualité. Difficile de décrocher le meilleur chrono sur un seul tour rapide et Daniel Juncadella en fait l’amère expérience.

Sur la troisième séance, le chrono s’affole, enfin. Au volant de la #88, Raffaele Marciello signe le tour le plus rapide réalisé par une GT3 de la Blancpain GT Series à Barcelone, en 1.43.667. Mais cet effort ne permet pas à l’équipage de faire mieux que le 6ème temps à la moyenne des trois séances. En partant de la troisième ligne, la tâche devient complexe pour aller chercher la victoire et le titre. Même déception pour la #90 qui s’installe en 10ème ligne, et la #87 (Jean-Luc Beaubelique, Mauro Ricci et Nico Jamin) sur la 19ème. Belle satisfaction pour la #89 qui en catégorie AM s’offre une magnifique pole position. Fabien Barthez et Eric Debard n’ont pas fait dans la demi-mesure. Enfin, du côté du team SMP Racing by AKKA-ASP, la #35 de Denis Bulatov, Alexey Korneev et Michael Meadows, décroche la 9ème ligne.

 .....

BARCELONE - FINALE