Version anglaise Version française

NEWS

GT4 FRANCE - MANCHE 6 - Finale PAUL RICARD GT4 FRANCE - MANCHE 6 - Finale PAUL RICARD

GT4 FRANCE - MANCHE 6 - Finale PAUL RICARD

Jean Luc Beaubelique, Jim Pla et le Team AKKA-ASP … Vice-Champions 2018 FFSA GT – GT4 France !

 

Il aura fallu attendre les dernières minutes de la toute dernière course de la saison pour connaître le nom des Champions de France 2018. Au terme d’un week-end placé sous le signe de suspense sur le circuit Paul Ricard, la paire Beaubelique-Pla s’offre un ultime podium (2ème) et boucle la saison en décrochant, comme le Team AKKA-ASP, le titre de vice-Champion. Une belle résistance jusqu’aux derniers hectomètres de course et une incontestable combattivité jusqu’au damier. L’équipage de la #88, Benjamin Ricci et Thomas Drouet, se classe dixième du championnat pour leur toute première saison de course automobile après deux podiums et huit Top 10. Enfin, la piste varoise a permis à Eric Clément et Morgan Moullin Traffort de s’offrir une pige tout en terminant dans le premier tiers du tableau. Après les titres et succès enregistrés sur la Blancpain GT Series cette saison, le Team AKKA-ASP a aussi prouvé toute sa compétitivité sur le terrain national au terme d’une intense bagarre. 

 

En rejoignant le circuit Paul Ricard, tout était encore possible entre les trois réels prétendants au titre. Le duo Beaubelique-Pla, troisième, pouvait encore envisager d’être sacré face à de coriaces opposants. Chacun s’attendait à une lutte acharnée, et ce fut le cas…

 

Dès les qualifications, la tâche s’annonce comme ardue. Dans le clan AKKA-ASP, les choses ne sont pas simples et finalement les trois équipages s’acquittent de cette formalité sans trop d’encombre. Sur la #87, Jean-Luc Beaubelique rejoint la 8ème ligne de la Course 1 tandis que Jim Pla s’offre la première de la Course 2 (P2). Benjamin Ricci accède à la 11ème ligne (Course 1) et son équipier, Thomas Drouet, signe le 10ème chrono sur la séance comptant pour la Course 2 au volant de la #88. Sur la troisième Mercedes-AMG GT4, la #89, Eric Clément prend ses marques et décroche la 13ème ligne. Quant à Morgan Moullin Traffort, rapidement revenu dans le coup, cette remise en jambes se traduit par le 13ème temps.

 

Samedi, avec une météo des plus clémentes et un public venu en nombre, pas moins de 47 voitures sont au départ de la première course, représentant neuf marques différentes. Des conditions idéales pour un plateau de choix, le décor est planté.

Dès le premier tour, le leader du championnat (Audi Saintéloc) est en difficulté après un accrochage et doit renoncer. Ce début de course est ultra-rapide et les positions très serrées. Les trois Mercedes-AMG GT4 AKKA-ASP sont au contact emmenées par la #87, suivie de la #88 et la #89, respectivement P17, P18 et P19. Après dix minutes de course, nouveau coup de théâtre, le deuxième du championnat doit aussi renoncer. La compétition est relancée et son issue demeure vraiment incertaine.

Afin de dégager de nombreux débris dans la ligne droite du Mistral, le Safety car déployé laisse place à un drapeau rouge. L’interruption de course dure 15 minutes.

Au restart, les trois pensionnaires AKKA-ASP sont toujours dans le premier tiers du peloton. Après le changement de pilote, Jim Pla reprend la piste le couteau entre les dents et aligne les chronos sur un rythme soutenu. Bien qu’un peu handicapée à la relance, la Mercedes-AMG GT4 #87 revient en 7ème position à 15 minutes du damier après de belles passes d’armes avec quelques solides adversaires.

...

PAUL RICARD - FINALE